Ligue des Poètes

Auteur

Sylvie Margeon

DEUX AMANTS (18)

M’enivrent tes sourires
Mélancolie lascive
Tu me retiens captive
A l’ombre de tes soupirs

LE TEMPS, C’EST DU VENT (17)

Le temps,
C’est du vent
Telles des fleurs fanées
S’envolent les années

LES COULEURS DE L’OUBLI (16)

Dans les couleurs de l’oubli
Tu glisses dans ton monde
Ne veut rien savoir de ce gris
Qui rend ta vie nauséabonde

J’AI TOUT PERDU (15)

Sanglotent les heures au tic tac de l’horloge
Devenues si mornes privées de ta présence
Comment combler ce manque, aussi je m’interroge
Sur le pourquoi des choses qu

UN AUTRE AILLEURS (14)

Mélopée envoûtante
Murmure inaudible
Sensation troublante
Soupçon d’indicible

AU RYTHME DE TON CŒUR (13)

Je rythme mes humeurs
Aux battements de ton cœur
Au tempo harmonieux
De nos corps amoureux

LA BEAUTÉ DU CŒUR (12)

Le physique n’est qu’une enveloppe
Une ressemblance familiale
L’important, c’est ce qu’on développe
Pour, en soi, devenir original

Inutile de van

LE TEMPS FILE (11)

Débordée…

Plus le temps d’écrire

Épuisée…

Il y a tant à vivre

BULLES D’ÉMOTION (10)

Sensibilité à fleur de cœur
Des larmes perlent à ses paupières
Pourtant pas de raison particulière

Comme des bulles de malheur

UNE VIE A AIMER (9)

Se laisser aller à des jours heureux
Ne pas faire grise mine sous des prétextes fallacieux
Et guider son cœur loin des vents mauvais
Qui embrouillent l’esprit et le

OSMOSE (8)

Ne crois pas mon amour
Que mes mots se sont taris
Pour chanter les beaux jours
Qu’avec toi, enfin, je vis

SALOPERIE DE MALADIES (7)

Toutes ces maladies…
Qui pourrissent la vie

Sournoises, hautaines;
Qui toisent, souveraines;
Insidieuses, elles affolent;
Douloureuses, nous isolent

LASSITUDE (6)

Englué dans sa vie et ses viles turpitudes
Recroquevillant envies en amère solitude
Il aimerait s’éloigner de ces matins chagrins

UNE VOIX S’EST TUE (5)

Il est des voix qui nous accompagnent

PART D’OMBRE (4)

Idées sombres
A ressasser
Cette part d’ombre
A effacer

AU RÉVEIL (3)

Le sommeil déserte
Les mots tracent leurs sillons
Toutes ces idées offertes
Deviennent des bourgeons

NOUVELLE IVRESSE (2)

Les mots tanguent, un peu ivres
Cherchent l’équilibre
Trébuchent un peu
Un brin capricieux
Hésitants, convalescents

MOTS SUR MAUX (1)

En toute désinvolture, écrire Laisser venir les mots à moi

UNE VIE S’EFFONDRE

Tu n’es plus là et ton absence prend toute la place
L’oreiller sur lequel ton parfum laisse trace

AU SECOURS !!!!! (74)

J’ai mal à ce monde Qui crève d’inhumanité Homos Tchétchènes torturés Intolérance immonde Esclavagisme avéré Inacceptable cruauté Peuple Rohingya massacré Que fait ce Prix Nobel de la Paix ? Croix gammées réapparaissent Tueries de masse aux U. S. Missiles en… Lire la suite →

A FLEUR DE CŒUR (73)

J’aime tes lèvres douces Si douces Il me plait d’y déposer Mille baisers Doucement, je les effleure A fleur de cœur Tel un léger papillon A l’abandon Tendrement, je les picore Encore et encore Mon corps entier frissonne Déraisonne Et… Lire la suite →

CONTEMPLATION (72)

Contemplation Bel horizon Soleil couchant Jour finissant Douce quiétude Beau prélude A rêveries Les yeux remplis D’une beauté Inégalée Ces beaux nuages Comme un voyage Cette mer étale Comme une escale Temps suspendu Âme mise à nue A savourer Et… Lire la suite →

PAS COMME LES AUTRES (71)

Isolé, perdu dans ses pensées Il semble loin de tout Tout concentré qu’il est Ne perçoit rien de nous Il peut rester longtemps assis Des riens à contempler Tout au moins, c’est ainsi Qu’on croit le deviner Et son monde… Lire la suite →

JE PARS (70)

Je pars Passe ton chemin Trop tard Tes regrets sont vains A trop tirer sur le fil A trop aimer ton nombril Tu as tout gâché De cette vie à deux Tu as enterré Ton cœur devenu vieux Qui ne… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils