Ligue des Poètes

Auteur

Toumi Jalal

Traits choisis. . .

Traits choisis. . .  Des traits se dessinent Me voilent la vue Tes traits que je devine Me prennent comme un dû Des traits me cernent Comme un voleur de sentiments Tes traits me malmènent Et se jouent de mes… Lire la suite →

Un nouveau jour. . .

Un nouveau jour. . . Que de promesses faites pour un lendemain Sur une ligne que le temps ne reconnait pas Que d’avances éruptives scellées au petit matin Par un doux baiser que le moment n’attendait pas . . …. Lire la suite →

Chercher le temps. . .

Chercher le temps. . . Qui nous perd parfois A nous remémorer pourquoi On n’entend plus les mêmes sons On ne fredonne plus les mêmes chansons Qui ont bercé nos amours Jadis quand les fleurs avaient une robe de velours… Lire la suite →

Ma bohème. . .

Ma bohême. . .  Ma bohème cela voulait dire nous étions heureux Tu étais jolie Nous étions jeunes, nous étions affreux Nous avions pour seul bagage notre folie Le rêve n’a pas d’âge L’imaginaire s’en charge A chaque jour suffisait… Lire la suite →

La parenthèse. . .

La parenthèse. . . Le ciel offre quelque fois Des histoires d’il était une fois Un moment hors du commun Des propos inopportuns Une rencontre à la croisée des chemins Des cœurs se racontent Des vies se lamentent Pour libérer… Lire la suite →

Libre cours. . .

Libre cours. . . Les formes meurent. . .  Les mots se brisent Les voyelles s’envolent Les couleurs se diluent Le sens imprègne une feuille éprise De légèreté que mon imaginaire salue Une goutte d’encre s’écoule, effleure Les lignes et… Lire la suite →

Si je pouvais. . .

Si je pouvais. . . Je braderais mes rêves, mes poésies Je prendrais du temps à crédit Je me ferais complice avec frénésie De surenchères même un vendredi Faire dérouter un train Retenir le soleil au petit matin Juste un… Lire la suite →

Un instant. . .

Un instant. . .  Un instant de vie. . . Comme on l’envie C’est grand comment Comme souffle le vent Juste un instant pour aimer Arborer le désir et s’oublier Etre égoïste et profiter S’offrir et tendre la main Recevoir… Lire la suite →

Silence. . . on s’aime !!!

Silence . . . on s’aime !!! J’aime nos silences Où chacun construit son univers Chacun pense et se perd Dans ses parfums, dans ses fragrances Nos regards se croisent Nos sourires coquins se toisent Et généreux et magnanimes Nos doigts… Lire la suite →

Voici que voilà. . . !!!

Voici que voilà. . . Un poète ça fait rêver . . . !!!! Il est le gardien du cœur et des sentiments Du souffle et de l’avènement De l’éclosion et de la renaissance Du matin des rayons et de la… Lire la suite →

La vérité est ailleurs. . .

La vérité est ailleurs. . .  Donner à vous couper le souffle Offrir vos mots à la braise de sa tendresse Que consume lentement toute indélicate finesse Les chuchoter et les couvrir de son voile Les colorer sur la palette… Lire la suite →

Sérénade en soi. . .

Sérénade en soi !!! Je sais je vous dois beaucoup La vie m’a tant donné Tant comblé et tant pris surtout Pour le reste j’ai déjà pardonné . . . . Il y a des choses dont on ne parle pas… Lire la suite →

Regarde moi. . .

Regarde-moi. . .  Regarde-moi quand je disparais de tes yeux Caresse mes traits du souvenir de ces lieux Je sens le parfum de ton voile qui s’échappe de tes pensées Pour retenir la douceur de ta peau caressée Mes mains… Lire la suite →

L’age. . .

L’âge. . . Comme un enfant J’ai d’abord compté sur les doigts Puis les jours et les nuits en attendant Que les anniversaires arrivent enfin à moi J’ai longtemps rêvé de cet âge Où je commençais à flirter avec la… Lire la suite →

Le puzzle de la vie. . .

Le puzzle de la vie. . . . Quoi de plus plaisant à faire Pour cacher ses énigmes Que la brume de son imaginaire Laisser chuchoter son paradigme Libérer ses furies Et rayer ses soucis lorsqu’on rit Laissons aller le… Lire la suite →

Laisse la partir. . .

Laisse la partir. . .  Comme on fait son lit, on se couche. . . Je fais taire mon cœur mutin Je laisse le bon sens se frayer un chemin A travers la houle de mes humeurs louches J’ai longtemps… Lire la suite →

Coupable d’aimer. . .

Coupable d’aimer!!! Oui je suis coupable de t’aimer Coupable de laisser mon Cœur se mutiner Coupable de rêver pour deux Coupable de prier les cieux Je vis le tourment d’être privé de toi La brume qui m’illusionne en pensant à… Lire la suite →

La rue là bas. . .

La rue là-bas. . .  C’est une rue comme la votre Des passants et du bruit Des allées et venues et des rencontres aussi C’est une pensée aujourd’hui qui hante le souvenir Parfume mes yeux de senteurs Et me donne… Lire la suite →

Ma sorcière bien aimée. . .

Ma sorcière bien aimée. . .  Une tache d’encre réveille le souvenir De moments que mon esprit retient avec plaisir Emotion et délices Passion et caprices Du feu d’artifice de tes sortilèges Sortis tout droit du tournis de ton manège… Lire la suite →

Leçon de poésie. . .

Leçon de poésie. . . N’est pas poète qui veut ! La belle affaire ! Je joue avec les mots comme d’autres le font avec des notes La conjugaison ne connait plus de règlements Cela n’en fait pas moins que je complote… Lire la suite →

Pensées à louer. . .

Pensées à louer. . . . Des sentiments se parlent Racontent leur histoire et râlent De l’ennui et du vide d’autrui Peu partage et livre leur puits Garder son cœur muet  Frivolité ou signe désuet  Des mots vous écorchent la… Lire la suite →

Le mot perdu. . .

Le mot perdu. . . . J’ai des orages dans la tête Mes pensées grondent Dans ma brume mes mots ont perdu leurs voyelles D’une idée à l’autre jaillit l’étincelle Qui surprend mes pas Illumine mes doigts Mon imaginaire titube… Lire la suite →

Désormais. . .

Désormais. . . . Mon cœur ne t’appartient plus J’ai lâché ses amarres Pour voguer au large de ses espérances Porté par le souffle de ses carences . . . . Mes pensées ne t’appartiennent plus Elles n’ont jamais volé… Lire la suite →

Prenez le temps. . .

Prenez le temps. . . . !!! Le temps s’étire, le temps s’étaleLe temps s’installe  Il parle aux oiseaux seulementLe vent va et vient et sème les moments Le roulis des vagues ronfle d’une douce haleineLe soleil se lève à peineS’ouvre… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils