Partagez

Avec les mots !

Ah !!! Se pourrait il qu’il faille en arriver là
Aller où nul ne peut en revenir indemne
Dans les abysses d’une conscience sans droit
Livré à l’errance indigeste du blasphème !*

Ah !!! Si même les poètes offrent leurs voix
Au monde intransigeant, de l’ordre militaire
Si leurs plumes folles, par le pouvoir des fois
Entrent dans la danse des machines de fer !

Ah !!! Mes amis bien au delà de la vengeance
De l’injustice froide des corps abattus
De l’errance machiavélique, des démences !
La mort d’un suspect n’est qu’une folie de plus.

Et vouloir se défendre est cause louable
Mais tuer l’idée avec la balle rebelle
Où déployer ses troupes au coeur de l’ineffable
C’est vouloir ratisser large avec une pelle !

Le mal est bien plus sournois que cela amis
Il veut la destruction et revoir la bastille.
Abjects personnages sont dans l’ombre tapis
Haine et violence se pourlèchent les papilles !

Au plus haut nous irons, chercher la vérité
Par le peuple déserteur bouter les tyrans
Aux racines de leurs coeurs l’espoir de libertés
Nous fiers de nos terres, le sont également !

Ah !!! Poètes le temps est à la délivrance
J’en appelle à votre coeur débordant du beau
Faîtes vibrer les pieds, de Navarre où de France
Au plus haut nous irons, combattre avec les mots !

* Blasphème envers la vie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes