Partagez

Un baiser de soleil embrasant l’océan
Enflamme les brisants aux lèvres corallines
Fanal incandescent dans un ciel rougeoyant
Aux reflets orangés perlés de pierres fines.

C’est au soir commençant quand s’assoupit le jour
Que la mer rubescente au toucher d’une braise
Diffuse son émoi dans un écrin d’amour
Moirée de soie pourprée son onde ondule d’aise

Reflets incarnadins sur lames de rubis
Va-et-vient ondoyants au chant des clapotis
Murmures infinis dans une eau miroitante

Clins d’œil étincelants au ciel du repentir
Et l’astre du jour meurt dans les flots amarante
Embrassant l’horizon avant de s’endormir.

Jean-François Grégoire



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.62 sur 8 votes