Partagez

Un matin

Un départ petit matin
Marée du jour
Poser les casiers
Au Banc d’Argin
Ou bien aux Jalles …
Laisser à la poupe
Le port
Mer et pignons
Comme horizon

Baignant dans ces bleus
Outre-mer
Où se confondent
Les courbes de ton corps
Tes yeux insondables
Les brumes marines
Et le spleen de te savoir
Ailleurs ailleurs on croit
Que ….

Où l’horizon prend fin
Se perdent et se nouent
les amours et les caresses
Naissantes sur la Corniche

Où l’horizon prend fin
Bruissent les vagues
Et faseillent les voiles
Se mélangent l’iode
Et ton parfum entêtant
S’entremêlent nos cris
Et nos chuchotements

Un départ petit matin
Du Larros de Gujan
satiné et doux
Comme tes mains
Et tes draps
Les mannes
pleines d’huîtres
Attendant
Le Banc du chien
Les esteys et le Teychan
Le Courant ou Piraillan
Et ma tête ma tête
Pleine de toi…
Un matin …

Jacques Servia



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.75 sur 4 votes