Partagez

BATACLAN BLUES N+1

Le rouge est jeté là
Mais le rouge bat
Dans nos veines
Hématies
Hématomes au cœur ….

« Le rouge est mis »
Série Noire de Le Breton
Série Noire et jaquette déchirée
Série Noire
Pronostic vital engagé
pour le bleu le blanc et le ROUGE

Rouge sang
Qui roule sous les coups de Kalach
Qui HACHEnt qui crachent
Macache
Plus rien
Et ces caniveaux qui coulent
Larmes de sang qui roulent

Gouges qui déchirent
Des chairs et des gorges rougies
Par la folie la mort
Et par des versets jamais écrits
Par des versets éjaculés
Pour des vierges introuvables

Le désert aussi est rouge
Rouge les dunes
Rouge les bancs de sables
Et  » les golfes pas très clairs  »
Rouge les corps
De ceux qui ne prient pas
De ceux qui prient
Ailleurs autrement …

Hey Gustave, ta tour a tout vu
Elle gémit elle pleure
Elle serre ses dents de fer
De fer rouge
Ta tour a tout entendu
La haine la bave aux lèvres
Le regard hagard
Blizzard bizarre
Par hasard tombé ce jour …

Des fous de dieu
Qui hurlent shootés
Lobotomisés bouffis
De toute puissance
Synapses déconnectées
Comme les enfants soldats
Chargé comme des ânes
Dans les cols qui serpentent
Dans des esprits prisonniers
Et emprisonnés par une camisole
Chimique et idolâtre…

Génuflexions
Cailloux volants météorites
Choux farcis de boulons
Joujoux ensanglantés
Genoux à terre

Et la mort
 » Le rouge est mis  »
Et demain respirer
Revivre se lever
Le regard posé
Les mains serrées
Les phalanges rougies
Par la FRATERNITE
Sans pitié sans piété …

Jacques Servia



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes