Partagez

Beauté rebelle, esprit bancal, sort inconstant.
Lumière, enfant de la latence essentielle,
Magie à l’air mêlée, hymne matricielle
Alimentant l’ambivalence à chaque instant.

Le monde est dangereux : il tue ou meurt. Or, nonobstant
L’atroce angoisse, au bout du souffle un génie aile
Une autre chance à ces erreurs que j’amoncèle :
Protège m’en (sans vouloir paraître insistant) !

Sans même un mot la chose avive les histoires,
Dépose au coeur des prétendants quelques victoires !
Début et fin sont confondus dans le sommeil,

Plein de romance et d’impérissable puissance
Régénérant aux agrégats d’un ciel vermeil,
Le pur délire atemporel de l’existence.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes