Partagez

J’aurais besoin de soir …

Avec du crépuscule à mettre sur mes dunes

Et  l’ombre de ton corps sur un semblant de lune,

Avec de la pénombre autour de mes froideurs

Et  ta chaude lumière en mon for intérieur.

.

J’aurais besoin de soir … 

Quand le bruit s’amenuise et qu’on perçoit les vêpres,

Quand la nuit s’y invite et qu’elle y met son crêpe,

Dans le secret feutré de l’alcôve et du noir,

Quand le chuchotement réveillerait un loir.

.

J’aurais besoin de soir …

De ce qu’on sait de Nyx accouplée à l’Erèbe

L’un tenant son Hélène et l’autre son éphèbe,

Pour ma main sous ta robe et mes yeux inutiles,

Quand mes doigts s’arrêteront sur un bas qui file.

.

J’aurais besoin de soir …

Pour te vendre mon âme au nez des gabelous,

Mélusine au-dessus et diablesse en dessous,

Par amour hypothèque ou passion revolving,

Si je n’ai pas de quoi, je te prends en leasing.

.

J’aurais besoin de soir …

Juste avant les chats gris, quand on distingue encore

Ton nouveau maquillage ou ton dernier brushing,

Et dans ta sainte image, un air de Mayerling,

Quand tu aimes les fleurs jusqu’à les faire éclore.

.

J’aurais besoin de soir …

D’un peu moins de clarté pour arrondir mes angles,

D’une rondeur de sein dans un feu rembranesque, 

D’une douceur de main pour desserrer tes sangles,

Et  tu m’apparaîtrais, et je te verrais presque.

.

J’aurais besoin de soir …

Que soit mort le soleil, avec ou sans Ray Charles,

Pour ne savoir que toi, t’aimer à la brunante,

Pour aller te quérir même au ciel, même en Arles,

Quitte à ne pas te voir sous ton masque d’amante.

.

J’aurais besoin de toi …

Pour redonner du pas à mon pied qui trébuche,

Pour apporter du miel à mes ours en peluche,

Avec du crépuscule à mettre sur mes pleurs,

Et  l’ombre de ton corps sur un resto du cœur.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.13 sur 1504 votes