Partagez

Je quitterai bientôt l’enfance.
Je choisirai un bon métier :
C’est sans vouloir vous faire offense
Que je serai un jour rentier !

Je m’en irai comme chanteur,
Peut-être acteur, ou en l’espèce,
Soit politique, ou bien menteur,
En tout cas qui offre richesse.

S’il m’arrivait d’être un artiste,
Sûr, je serais l’un des plus grands
Pas comme ces je-m’en-foutistes
Que parfois l’on croise à l’écran.

Pour ce faire, j’œuvrerais dur
Afin que mon public m’estime,
Je feindrais d’être ouvert et pur,
Même à passer comme victime.

Je paraîtrai bien sûr prodigue
Pour des projets caritatifs,
J’entretiendrai aussi l’intrigue
Sur de sobres maux putatifs.

Puis mes profits forts engrangés
J’irais chercher meilleur hospice
Loin de chez nous, à l’étranger,
En Amérique ou même en Suisse.

Lorsque mes fonds seront en baisse
Je referai un nouveau tour,
Pour compléter mon tiroir-caisse
Et m’en irai sans un détour.

Sautez de joie, bien chers parents,
Ne sombrez dans l’inquiétude,
Car si je suis un conquérant,
Qu’ai-je à faire de mes études ?

Jacques Dupé – Bien chers parents
<font size=2>image: youtube</font>



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 9 votes