Partagez

L’automne met son manteau de givre, dans le pré fleurs et blé s’enivre de ce frimas qui foisonne et s’endorme ivre d’avoir trop courtiser la froidure de l’aube…. bonne lecture….

Sur le blé mur se noie les larmes des fleurs
Pétales de chagrin butinent dans le vent
Au cœur des fenaisons petit bonheur rieur
Chasse mélancolie sur les tiges du froment

Dans le champ valse en tourbillon blondeur
Épeautre tout en couleur sous le soleil levant
La moisson chante son refrain sur les heures
Récolte aux milles odeurs sur le couchant

Grisaille met sa robe de brume en douceur
Brindilles s’animent sous blizzard chatoyant
Feuilles s’envolent, oriflamme de senteur
Ramilles se déshabillent dans ses emportements

Concert de bruine et de giboulée enquiquineur
La pluie en douce note perle le firmament
Plumes de musique envolée des oiseaux moqueurs
L’automne en bourrasque saisit l’instant….

@ Dominique Chouinard

Peinture: Joan Eardley



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 9 votes