Partagez

« BONJOUR »

Du silence qui m’enveloppe je t’écris.
Pour te dire combien je suis bien seul sans toi.
Mon silence ni pesant ni glacé n’a pas d’inimitié,
Ni d’hostilité déguiser à ton égard.
C’est le silence poli qui s’avance sans masque,
Ce n’est pas le silence opaque du désespoir qui tue
Renonçant jusqu’à ce faire entendre. NON.
Je t’écris simplement du silence d’un homme ;
Je t’écris du silence qui accompagne l’essentiel.
Je suis dans un état indescriptible,
Voilà pourquoi je ne peux te dire ce que je ressens.
Je prétends ne plus avoir de cœur que pour respirer
Et en même temps je ne sais comment le dévoiler
Car en vérité son reflet m’est insupportable.
Je me navre face à moi-même.
Dans ma tête il y a trop de cadavres de poèmes,
Qui se reflète sans cesse.
La meilleure solution serait de faire
Comme si tu n’exister pas mais comment le puis-je…..
Alors crois-le ou non,
J’ai un seul corps pour deux âmes
Et tu a deux cœurs et je n’en ai plus.

Nordine CHABANE.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes