Partagez

Qui de la glace ou d’un cœur est plus fragile ?
Briser une glace n’est pas trop difficile !
Blesser ou faire du mal est très malhabile !
Soigner, pardonner est beaucoup plus utile !

Cette masse d’eau : la glace, solidifiée
Par le froid de la neige, récemment tombée,
Toute brillante et froide du haut du glacier,
Apporte à la nature, vrai charme et bienfaits.

Ce manteau chatoyant, symbole incontesté,
Du froid glacial, surtout d’insensibilité,
Porté avec noblesse, en toute majesté,
Donne ainsi à Dame nature, sa fierté.

Ébrécher une glace est plutôt usité,
Pour ouvrir une voie en mer, laisser passer
Les bateaux ou les convois sur terre escortés,
Mais démolir un cœur est une atrocité.

S’il n’y a pas de raison, de grande importance,
Ni de motif à aucune discordance,
Il faut ménager, ce doux cœur sans défense,
Et lui éviter, d’inutiles souffrances.

Pourquoi faire souffrir un cœur, surtout féminin,
Lui offrir, à la place des fleurs, du venin
Qui tue la féminité et les beaux instincts,
Et priver le monde de ce trésor divin ?

A.SALEMI. le 16 février 2017
Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes