Partagez

Je vous ai, quittée ce soir
Singulier, d’un au-revoir,
En dépit, de vieille audace
Brisée de, lèvre fugace.

Ne vous en, voulez de rien ;
Ce reflet, brisait le mien
En psyché, que vous tendiez,
Et où Vous, vous baladiez !

Nuit sombre, à traverser
Loin de Vous, désabusé
De ce coeur, fuyant miroir
D’un regard, sans Vous y voir.

D‘un pas lourd ; grisé, je marche
Long des quais, sous divine arche
Au gré de, robe lunaire
Ressourçant, crépusculaire.

Nuit d’hiver, ces froids m’assaillent
Tel sermon, de vains regrets
Du chemin, des retrouvailles
Où seule, Vous vous mirez.

L‘aurore, se perd de Vous,
Chaque pas, s’ébruite en Vous,
Déchire, Ciel de beauté
En tendre, cœur de clarté.

Passeri, fredonnent l’air
D’un trésor ; Votre mystère
Où les yeux, sourient d’ivresse
Chaque soir ; Reviens sans cesse !

Oli ©Brise du Soir
©(P) -19/12/15 A Muse (7p)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 6 votes