Partagez

Ne joue pas avec mes sentiments
Ne souffle pas le chaud puis le froid
Ce cache cache permanent
M’épuise et me laisse aux abois
Je ne veux plus quémander ta tendresse
La passion ne me suffit plus
Tu souffles le vent des promesses
Qui disparaissent aux coins des rues
Balayés par des nuages sombres
Qui laissent mon cœur dans l’ombre
Le sourire s’efface de mon cœur
Il s’enfonce dans une torpeur
Dont je ne peux me satisfaire
Adieu, je vais prendre l’air
Chercher une autre chaleur
Qui saura faire mon bonheur



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 22 votes