Partagez

Quelles sont ces contrées où les ombres entraînent mon âme
Quels sont ces mots qui se dérobent a la pointe de mon calame
Quels sont ces mauvais vents soufflants dans ces rues privées de calme
Quels sont ces cris de grands enfants prisonniers de si cruels amalgames
Quelles sont ces homélies que d’hystériques dévots incroyants déclament
Quels sont ces héros morts que des foules aveugles et muettes acclament
Qu’est ce tout cela, que sont tous ces drames
Sinon l’attendu verdict qui nous damne
Sinon l’annoncée sentence qui nous condamne



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 27 votes