Partagez

Errant dans leurs coeurs de misères ,
Ils gémissent loin de leurs terres
Dans des camps pourris ,délétères ,
Pas de présent pas d’avenir …

Ils ont hérité de ce monde
Juste la peur chaque seconde
Où souvent la mort vagabonde
Et le passé ne peut dormir …

La Bête Humaine y transfigure
Un autre drap de sépulture
Où l’indifférence figure
Avec la faim pour se vêtir …

Les migrants en mode furtive
Ont des âmes à la dérive ;
Reste l’espoir en perspective ,
Une tente pour mal dormir …

Ô vous dirigeants de ce monde
Juste bons à parquer l’immonde
Notre Terre est pourtant féconde
Pour des frères sans devenir …



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 6 votes