Partagez

Un petit caillou roule le long de la route
S’ accroche à mes talons et me prend comme compagnon
Dans sa course, il rompt le silence et me rejoint dans ce que je pense
Et puis deux et puis tant d’ autres en formation rallongent la marche
Des mots s’ébruitent, un chuchotement gronde
Des pensées s’articulent et des avenirs s’ arrachent des mains du temps
Mes verbes se conjuguent et mes rimes chantent
La symphonie de mes images quittent ma palette
Mes pieds courent, volent et le vent sème ma rêverie
Mon coeur bat au rythme de mes illusions, de mes passions
Qui s’ égouttent une à une et prennent mon corps
Dans un ultime élan, me coupent mon souffle, grisent ma vue
Arrêtent ma course et m’ offrent la vision de ce qui m’ attend
L’ offrande, la coupe et la liberté du temps !

Ce pourquoi je t’ attends. . . ❤ !
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 6 votes