Celui que j’aime


parole_triste-1.jpg

Celui que j’aime

Celui que j’aime m’a trahie
Un jour de Décembre
Celui que je croyais mon ami
N’a rien compris à ma vie,
De mon histoire, rien que des cendres.
Départs , retours, on espère
Être entendue, c’était trop d’y croire,
Pleure mon coeur , pleure l’espoir,
La vilaine fée de l’histoire ,
A semé le poison du cafard.
Et dans cette ritournelle
Elle a gagné , fin de l’histoire
Maux des mots qu’on découvre un soir de Décembre
Sur un mur de mélancolie
Mon pauvre amour n’a rien compris.
Jardin secret bafoué, injures,
Moque toi bien, dans ton armure,
Chevalier de l’imposture
Quand on attend , que le temps passe,
Cherchons bien où est l’impasse,
Aux mots bleus que j’attendais
Je suis perdue, je suis blessée,
Reste le coeur meurtri de tant d’horreurs,
Derrière ton visage se cache ,
La lâcheté du miroir à deux faces,
Celui qui aime et qui trahit,
Je te laisse à celle que tu as choisi
Le cafard de la mélancolie.
Jeanine Chatelain 29 décembre 2016.

Je saurai que tu m’aimes, si mon ennemi ne triomphe pas de moi. (Psaume 41-1-12 )


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
1.75 sur 4 vote(s)

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: