Partagez

Celui

C’était un gamin assez particulier
Il séchait l’école , même parfois il volait
Il se sentait déjà différent de ceux
Qui marchait droit devant et allait prier Dieu

Sur sa bicyclette il rêvait
D’un monde différent et moins laid
Sans richesse ni pauvreté
Dépourvu de stress et d’anxiété

Le temps passa et il devint un homme
Il lui fallait devenir autonome
Travailler dur , trimer en somme
Pour juste gagner quelques pommes

Doucement bouillait en lui cette force magnifique
Il bâtissait sa vie brique après brique
Jusqu’au jour où tout devint chaotique
Une vie brisée sur un diagnostic !

Il souffrait d’une maladie d’âme
Que personne ne guérit ni calme
Coulait en ses veines un poison infâme
Le faisait bruler dans les flammes

Il voyait le futur comme un souvenir
Empli de peines ,d’insatisfaits désirs
Chaque fois qu’il pensait à l’avenir
Il voyait son passé ressurgir

Il écrivait souvent des poèmes
Pour oublier ses problèmes
Une autre façon de crier je t’aime
Comme une rose , un chrysanthème…

« La mélancolie est une terre d’exil »
Où l’on ne croise personne
On vit seul sur une île
Un mal qu’on affectionne

Il disparût comme il naquit
Sans que l’on se souvienne de lui
Il mit un terme à sa triste vie
Au bout d’une corde il se pendit !

Il était son seul ami et son seul ennemi !

HC.04/2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 13 votes