Partagez

Il vient en ondes // Il vient en ondes // Il est une flèche décochée des étoiles // Il est une flèche de lumière // Elle se place là où il se doit, aux fibres du cœur // Il est le bonheur qui se renouvelle // Il est l’éternelle bienvenue qui se dit à l’éternel printemps // Il descend de l »azur à toute allure // Il descend de l’azur comme un rêve d’hiver // Il est candide comme un agneau courant sur les gravelles d’un gué // Il est offensif comme un coq dans son petit royaume // Il est opportun comme un rase-assiettes, éternellement agité, terre-à-terre parfois, altier d’autres fois, doux comme l’imaginaire d’un poète // C’est l’amour qui vient en ondes // Il est sensé et insensé // Il contient tous les antonymes // Il se broute d’herbe et se délecte en ambroisie // Il a la puissance d’un étalon et la légèreté d’un moineau // Son bien a un grain de mal // Son mal a un grain de bien // C’est l’amour qui vient en ondes // C’est l’amour qui vient en ondes // ll est le bonheur qui se renouvelle // Il descend de l »azur à toute allure // Il descend de l’azur comme un rêve d’hiver // Il est candide comme un agneau courant sur les gravelles d’un gué // Il est offensif comme un coq dans son petit royaume // Il est opportun comme un rase-assiettes, éternellement agité, terre-à-terre parfois, altier d’autres fois, doux comme l’imaginaire d’un poète // Il est une nuit mais une nuit étoilée // Il advient toujours mal-à-propos // Il advient quand nous oublions pour une fraction de seconde les battements du cœur // Il est un et il est plusieurs // Il fait de nous des monothéistes et il fait de nous des polythéistes // … Il est toujours narcissiste // C’est là son point constant : le narcissisme // Il se soucie de nous comme d’un rien // Il décoche des flèches à tout venant // Il nous tue // Il nous tue tout candidement.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 3 votes