CET OEIL

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

Cet oeil
Où je me noie
Et ma main qui s’accroche
Sur ce fil d’horizon
Et ma main qui fait de l’ombre
Sur la mer

Le soleil est noir

Redoutables rayons

Unique couleur
Tu disparais
Derrière les silhouettes

Le ciel est en colère
Et l’avenir se devine
Aux sources
De mes phantasme cachés

Au loin une plage
Et le sable qui s’endort

La lumière est bien triste
Il y a les caresses
Et l’immensité
De mon incertain.

Pierre Poquet


Donnez votre note:
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
5.00 sur 1 vote(s)


A découvrir aussi sur le web:

1 commentaire

  1. Bonjour Pierre. J’adore et je mets 5* à ce beau poème.
    Voici mon dernier lien You Tube. Visites, likes, commentaires, abonnements…tout sont les bienvenus et …c’est gratuit. Une autre manière de partager la poésie (en raison de mes blocages récurrents sur Facebook) Amitiés poétiques https://youtu.be/pPUff_FMEWA

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez être connecté: