Partagez

Je serai là pour sécher les larmes de ton coeur
lorsque tu auras l’âme en pleurs.
Je te dirai les mots qui soignent
si un jour la douleur t’empoigne

Je n’ai que ma plume pour combattre la distance,
elle court sur les pages pour t’inonder de ma présence.
Dans le silence de l’écriture, j’entends de belles chansons.
Celles où je pense à toi et ça me donne des frissons.

Je suis sous le charme de tes jolis sourires.
Mon visage s’éclaircit lorsque j’entends tes rires.
Avec toi la beauté n’a pas son pareil.

Lorsqu’aux délicieux plaisirs tu t’abandonnes.
Dans ma tête tes crispations résonnent
en une tendre complainte qui m’émerveille.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes