Partagez

À l’envers
du miroir
notre jeunesse,
printemps de tous
les dangers:
les rouges
les jaunes et
le diable

De ce côté-ci
du miroir
les robes noires
l’ennemi
intérieur:
celui du cœur,
celui du corps et
celui de l’esprit

les victimes
ont fait
pénitence
elles ont droit
à regarder
les coupables
de haut et droit
dans les yeux.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 5 votes