Partagez

Cheminée de mots!
Mes lettres s’accrochent à ce feu
Il consume de milliers d’yeux !
Jamais de cendre
Que des bûches à reprendre
Pour enflammer le réseau
Ne pas noyer l’âtre sous les eaux !
Même si ici il fait chaud
Je dois réchauffer les coeurs en morceaux !
Car ma poésie tue les maux
Qu’importe la saison ,cette cheminée de mots
Flamboie de convivialité
On ne se lasse pas de sa fumée !

LUCYE RAYE ( 14 novembre 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 21 votes