Partagez

Je cherchais à m’en sortir ,
j’aurais aimé voir un sourire :
je ne trouvais rien à dire ,
comme on pousse un dernier soupir .
Puis m’est venue l’envie d’écrire ,
et de partager mon plaisir .
Alors un beau jour ,
me suis rendu dans une basse-cour,
j’y ai rencontré une poule brune ,
lui ai piqué sa plus belle plume ;
et un soir de pleine lune ,
j’ai voulu combler cette lacune .
mais tout le monde n’est pas Hugo ,
faut savoir composer des rimes avec des mots :
alors j’ai fermé les yeux ,
et me suis envolé aux cieux :
j’ y ai croisé un ange bleu ,
qui dégustait un caprice des Dieux ;
et c’est ainsi que j’ai découvert ,
comme c’est facile de faire des vers .
Alors suis redescendu sur terre ,
pour parler à l’univers :
et puisque nous sommes tous frères ,
je vous offre dans la lumières ;
des fleurs qui effacent la misère ,
et comme dirait le Saint Père ,
je bénis ce soir tous les êtres .
et je distribue de la joie ,
des rêves près d’un feu de bois .

André – Aligatorpoète – Pecquet .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 4 votes