Partagez

La pluie fine du petit matin,
Fait ressortir l’odeur des pins,
Ressemblant aux bonbons menthol,
Que l’on me donnait à l’école,

La pluie fine du petit matin,
Coule sur ma veste de satin,
Je cours je vole sur les chemins,
A la recherche de ta main,

Il faut sauter le grillage,
Pour cueillir la fleur sauvage,
Nos noms s’emmêlent sur le sable,
Traces de nous inoubliables,

Je vois des larmes sur ton visage,
C’est un drôle de maquillage,
Le vent dépose sur ta joue,
Le sel de mer comme un bijou,

Au rythme des grandes lames,
Qui emporteront nos âmes,
Aux couleurs d’aurores boréales,
Vers un panthéon d’étoiles,

La pluie fine du petit matin,
Coule sur ma veste de satin,
Je rêve encor sur les chemins,
Et recherche toujours ta main …



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes