Partagez

Cisela Luna
De par ces myriades d’astres dendritiques,
parsemés d’ivoires.
Étalant un édredon d’une blancheur féerique.
Brodée d’une reliure
À l’encre de lune.
Valsant des firmaments,
Une douce neige éternellement diamanté.
Effaçant les bordés, qui entravent les mémoires.

Du haut des cieux, un être céleste chuta
Portant pour un instant, un étincelant, diamant.
Une naissance d’une telle brillance,
Qu’elle en éblouissait chaque cité.
Imprégné de richesse,
De par les révérences.
Une étoile était enfin née.
Dénébulisant les âmes, de cette dense brume.

Pour ainsi démontrer un soleil,
Aux mille merveilles.
Luminescent, une route sublime…Célestine.
Pour l’éternelle.

Au grès des pas, de ce chérubin de genèse.
La lune qui pèse,
Autour d’une table ronde, propagea la magie de l’éther…
L’amour d’un nouveau née
Lindsay Charbonneau



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.98 sur 44 votes