Partagez

Code d’erreur

La guerre, où qu’elle soit,
tue des enfants innocents
laissant des parents dans la douleur.
Parfois, elle fait des orphelins,
leurs descendants tués par des hommes
dépourvus d’émotions.
Ennemis ou défendeurs, peu importe.
La violence est un code d’erreur
inscrite dans la folie et la terreur face à la mort.

Prendre un enfant par la main
le guider vers la liberté,
lui donner de l’amour.
Nous savons que rien n’effacera l’horreur
dans son cœur.
Lui offrir le code du bonheur
d’un avenir meilleur.

Guider des parents
qui ont perdu un enfant
vers un peu d’apaisement.
Leur donner notre temps.
Être présent, écouter leur parole,
entendre leur souffrance
et adoucir leurs blessures.
Avoir le code de la sérénité.

Mais que devient notre monde ?
Ou sont les codes du bien vivre ensemble ?
La clarté de leurs yeux est noyée dans leurs larmes.
Les lumières des villes sont éteintes
sous la poussière des gravas.
Un chantier de ruines, la mort.
Un jour qu’adviendra t-il de notre monde,
de ses couleurs lumineuses celle de la vie.
Sa beauté disparaîtra dans le sang des hommes.
La bêtise humaine interprète le code de la haine.

Une prison sans barreaux,
la liberté s’enfuit avec la paix
vers la débandade, le chaos d’une guerre.
Le code du pouvoir, chiffré en milliards
et, tomberont en nombres, des innocents.
Code barre au bout d’un canon.

Main dans la main, ensemble, formons une ronde,
unissons nous pour la paix.
Le code du cœur qui bat pour l’humanité.
Tomber les armes, ouvrir notre âme.
faire un nouveau code
qui emprisonnera la haine.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 3 votes