Partagez

L’amour prend des chemins tortueux
Mais peut s’offrir à qui le veut
Juste ne pas fermer son cœur
A double tour, à contre cœur

Inutile de le cuirasser
Par peur de le voir se briser
Sinon, il mourra étouffé
Manque vital d’amour. Asphyxié.

Au contraire, il faut l’éprouver
Aux vents contraires, l’exposer
Quitte à le voir s’enrhumer
Il s’en trouv’ra consolidé

Et quand un jour, il croisera
Son cœur miroir reconnaîtra
Il n’en battra que bien plus fort
Et s’emballera encore, encore

C’est l’essence même de la vie
Croquons l’amour jusqu’à l’envi
Quitte à souffrir un petit peu
Si c’est pour enfin être heureux !!!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 12 votes