Partagez

Coeur de liège !
En ce matin d’octobre ,une heure matinale
La brume de mon été n’est pas automnale
Mon soleil jaunit timidement avec les nuages
Adoucissant mon visage

Les feuilles d’automne se sont posées sur ma fenêtre:
Rougissant est mon être !
Elles ont traversé au dessus des cirrus de pluie
Pour arriver jusqu’ici !

Une chute lente,
Sur ma vue reconnaissante
Je ferme les yeux sur ce chêne de cuivre
Et les buissons de sang ivre

Une brûlante chaleur m’a contaminée
En cette unique saison d’été !
Une pluie d’or
Chavire mon corps!

Car cet arbre me protège du chaud ,
Des intempéries et de ses canaux
Je respire enfin par les minces lenticelles
En éclats d’étincelles !

Et quand là bas ce sera l’ hiver ,
Sur votre terre
Les branches dépouillées
Des feuilles toutes rouillées
Seront alourdies de neige
Vous caresserez mon coeur de liège !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 22 votes