Partagez


Merci ! dit de bon cœur ne coûte rien,

Comme le sourire  qui fait du bien,

A  celui qui le reçoit, contre rien,

Ou la  brise fraîche du bon matin.


Un enfant qui a appris ses devoirs,

Attendant, sa  récompense le soir,

De ses parents, bien avant leur bonsoir,

Mérite leur merci, sans histoire.


Maman qui t’a donné sa tendresse,

Son amour avant que tu ne naisses,

Mérite  pressants mercis, sans cesse,

Avec  pudeur et grande finesse.


Papa  très las, de retour du travail,

Surchargé du panier de victuailles,

Assumant  obligations  sans failles,

Prendra  ton merci  comme médaille.


L’ami attentif, désintéressé,

Sincère, à ton secours toujours bien prêt,

T’accordant vite, l’aide souhaitée,

Ton bref merci le réconforterait.


Celui qui rend service à tous passants,

Gracieux, sans des calculs, au bon moment,

Mérite merci  et  inclinaison,

Devant ce généreux cœur, si  brillant.


Les bons bénévoles des hôpitaux,

Des orphelinats, maisons de repos,

Méritent doux mercis et bas chapeaux,

Pour leurs sacrifices  de haut niveau.


Mercis par ci, et là font bon au cœur,

Sans parcimonie et avec ardeur,

Mettent en confiance les récepteurs,                        

Propagent autour de soi le bonheur.


Ab. SALEMI Le 1er mars 2018.

Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5.03 sur 264 votes