Partagez

A l’encre de tes yeux
J’irai gommer les rides de mon coeur

Sous l’océan de mes pleurs
Le murmure discret de ma tendresse
Se dessinera à nouveau

La fougue des vagues
Soulèvera pour toujours
L’émotion qui étreint
Mon corsage en émoi

La fraîcheur du printemps
Fera blanchir la nuit
Sous le bleu irisé de la mer

Le jour de la vie
Soulèvera les fleurs au vent
Au milieu de la lande

La mer et le ciel
Ne feront plus qu’un
Les oliviers de la Méditerranée
Ploieront d’abondance

Comme un petit bateau
Je flotterai
Jusqu ‘au bout de l’océan
Face à
L’immensité de ton regard…

Martine Bès
12/08/2017
Texte protégé

Toile Dominique Badar



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 41 votes