Partagez

Quand tes pas se poseront sur le premier barreau
De l’échelle qui rejoint les ailes des oiseaux
Chaque empreinte tracera, tout là-bas, tout là-haut,
Le poids des souvenirs à la plume de tes mots.

Quand le cœur d’un ciel pur dans l’azur s’ouvrira,
La douceur des nuages te drapera de ses bras,
La chaleur du soleil dessinera de ses doigts
Une auréole dorée comme un signe de toi.

Quand une pluie de roses arrosera, sans détour,
Le parfum du bonheur sur des pétales d’amour,
L’image de ton sourire embaumera nos jours.

Quand le tableau d’ébène couvrira l’horizon,
La poussière des étoiles, à la pointe du crayon,
Illuminera ton âme en écrivant ton nom.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 9 votes