Partagez

Comme une chose pointue
Cette chose impromptue
S’insinue dans les cœurs
Modifiant même les mœurs
Sans cesse débattue
Sans être combattue !
Comme une chose effilée
Cette chose insufflée
S’insinue dans les mœurs
Modifiant même les cœurs,
Sans cesse repoussée
Comme une chose dépassée !
Comme une chose demandée
Cette chose quémandée
S’insinue dans les âmes
Déclenchant les alarmes
Sans cesse recherchée
Mais toujours bien cachée !
Comme une chose attendue
Le cœur a répondu
Tout en se défendant
Modifiant ses battements
Sans cesse défendu
Pour s’y être pendu !
Le cœur, organe vital,
L’esprit, ce guide fatal,
S’insurgent, indignés
De s’être agenouillés
Sans cesse amoureux
Et toujours malheureux !
L’amour, ce sentiment
Sans cesse incontournable
S’ingénue à tout moment
A être désagréable
Créant bien des tourments
Devenant ingérable !
Qui n’a jamais aimé ?
Que sait-on de l’amour !
Ainsi l’être estimé
Endosse tous les atours
Sans cesse présentable
Toujours bien agréable,
Vous lui faites la cour
Et il devient exécrable !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes