Partagez

Comme vous j’ai aimé
Sans réfléchir un instant
J’ai rêvé des cheveux
Noirs couleur d’ébène
Emportés par les vents
Comme vous j’ai caressé
Une main douce
Les yeux dans les yeux
Dans un monde parfait
Avec le chant des rossignols
Comme vous j’ai failli
Vivre un jour comme toute une vie
Aujourd’hui je revois ce temps
Ce sourire et cette innocence
Évaporés dans les souvenirs
Souvenir d’un coeur
Sincère et doux
Que le destin a éloigné
Nous étions un espoir et un rêve
Nous étions l’amour lui-même
Que je revois chaque soir
Dans ma solitude
Ma tristesse
L’amour grandit avec le temps
Les traces deviennent plus visibles
Jusqu’à la fin
Je pleure ma jeunesse
Comme vous
Je pleure mes amours perdus.
Mohabdel©2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes