Partagez

Confidence d’une mère…A l’orée du muguet !

A l’orée du mois de mai
On prépare les brins de muguets
Les clochettes sont à peine écloses
Une mère en confidence se pose :

Il y a de celà quelques ans passés
Tu menais ta vie de liberté ,
Tu étais jeune mon enfant
Beau ,robuste évidemment !

Une nuit ,tu n’es plus revenu
C’était un crépuscule de silence aigu
Une balade insolite avec un copain
Même l’aurore était noircie le matin!

Un certain vendredi du mois de mai
Tu n’es pas rentré!
Jeunesse dans l’insouciance
Vous avez commis l’inconscience.

En ce jour de congé
J’ai beaucoup pleuré
Pleurs sur mon enfant sans connaissance
Après le choc en puissance

Si tragique
Insécurité routière maléfique
Me rendant un fils pathétique
Au corps squelettique

Ton courage vu ton bel âge t’as permis de résister
Vingt ans que tu n’as pas apprécié
Etat comateux
Des soins dangereux

Ton corps a supporté
Ton âme : ressuscitée
Ré -éducation persuasive
D’une passion explosive

Tu nous es revenu
Moins nu
PLus aigri
Mais mûri

Et tu allumes la flamme de la vie
Tu es joie et mélancolie.

Mon coeur pleure encore sur cet accident
Qui date de dix neuf ans .
Tu es vivant :

Ange pour certains
Diablotin
Pour d’autres ! Tu es humain.

Jeune vif écorché
Sportif accroché
A la vie,
Tu as tenu ,tu es ressorti
Des entrailles de l’enfer
Et avec la lumière
Du paradis
Tu es là plus fort et plus aguerri.

Une mère n’oublie jamais ses moments pénibles
D’un fils entre la vie et la mort ! Souvenirs irréversibles .

La médecine a fait ses preuves
Je suis ressortie de ses épreuves
Avec trop d’amertume : mes maux se sont étiolés
La beauté de la vie ,tu me la transmets .

Tu vis avec une énergie débordante et d’espérance
Ton sport de combat est une sublime défense !
Mon coeur de mère sourit malgré la pluie incessante
La vie est une rose de confidence éclatante .

Il y a longtemps
Fleurs tristes dans le vent :
Le malheur est venu frappé à ma porte .
Le bonheur est rentré par la grande porte ,
Union des fleurs immaculées : Nouveauté
A la lisière du joli mois de muguets!

Tu prends soin de ta mère
Tu as vaincu toutes les misères !

Je t’aime tant
Merci mon enfant !

LUCYE RAYE 27 avril 2017
Texte protection intellectuelle (mon site)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 57 votes