Partagez

je voudrai bien fuire, mais je ne peux,
l’aimer encore une fois, elle le veux,
la desirer au point de m’en mordre les doigts,
c’est peut etre ma volonté, ma voie.

le reve orgueilli la femme,
ses formes et ses rondeurs atise notre flamme,
et cet passion qui consume notre ame,
malgré l’inocence qu’il proclame.

je ne t’aime pas aujourd’hui, mais demain,
je te tends la main, tu me donnes du pain,
alors que je desir ton coeur, comme le mien. je t’aime du jour au lendemain



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
1 sur 1 votes