Partagez

Bleue est la couleur de la mélancolie
Et le voile de ma nuit
Ce ne sera pas sans danger, il faudra voyager vers la lune
Attendre l’arc en ciel pour changer de couleur à mes dunes
Partir rejoindre le chariot de mes sens perdus
Là ou naissent les rêves
Là où la quête jaillit des eaux troubles de l’espoir
Il faudra suivre mes désirs dans les méandres de l’aventure
Le tourbillon de mes pensées foisonnantes
Jusqu’au bout de mes larmes ruisselantes
Des questions débordantes de clarté pour laver l’inquisition impure
Et jalouse de cette flamme qui luit avec douceur
Au bout de mes prières
Il faudra défier le temps et la lumière, le sommeil et l’ennui
Et, chargé du fardeau de mes voeux,
Laisser reposer mon coeur dans le berceau de ton amour
Naître enfin dans la réalité de mon esprit
Et te retrouver alors libre en dehors de ta chrysalide
Débarrassé de mes peurs, de mes chagrins
Et des derniers pinceaux de ma palette
Tel un peintre fasciné devant l’oeuvre de sa vie
Devant la dernière retouche qui tombe
De la dernière goutte colorée de son inspiration
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes