Partagez

Tu es loin ?
J’ai pu résister au temps
Mais à l’oubli, non et mille fois non
Je te porte dans mon cœur,
Quand j’y pense
S’invite la douleur
Tombe la nuit
Robe de deuil
Dans sa traîne
Une douceur, le reflet de ton sourire
Une douleur, larmes chaudes et amères
S’entremêlent, dans mon cœur

Ton emprunte, un bonheur
Ton amour, un honneur
Ton absence une plaie
Qui dechire mon cœur

Tu es loin ?
Et mon pas sans toi est errance
Solitude et souffrance
Liberté consignée
Un passé, un chemin où nos pas résonnaient
Un présent où je suis enchaînée
Un amour qui se consume et s’éteint
Chaque saison en mes ans

Tu es loin ?
Je suis seule à te voir
Dans mon âme, un miroir

Mais, tu es loin?
Et je te porte dans mon cœur
Et quand il pleure
Son refuge, ton parfum…

Tu es loin ?
La maison désertée
Les rideaux sont baissés
La porte verrouillée
Ton portrait accroché
Mon regard qui te cherche
Dans ses instants figés
Ton regard protecteur, où ton ombre
Amoureuse, souriait…

Tu es loin ?
De justesse, si je peux résister
Au temps
Mais à l’oubli
Pas question !
Maissa Boutiche, Ain Bénian, Alger, Algérie



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 125 votes