Partagez

Les yeux figés sur elle, laisse iconoclaste sa posture
Douces pétales de roses, vue de l’azur
Son rire fendit les murs
Les sourires cachant les murmures
Ce corps me laissant concupiscent
Une beauté fluorescente
De tout part, un air impalpable
Voix impeccable
Sur sa joue, un petit coeur est noté
Lèvres plus agréable que le miel,
Sentir me brûler le corps
Sa salive aux goûts de pomme cannelle,
Face à cette perle rare, le pianiste perd ses accords,
Intensif désir charnel
Elle me conduit loin du regard de Dieu.



Veuillez noter :

Envoi...
Aucun vote pour l'instant