Partagez

Je suis là, perdu dans cet Univers,
Marchant, je ne sais où, tout seul,
Écoutant mon silence et le bruit de la mer.
Mes pas m’éloignent,
Me jettent dans les bras du néant
Qui efface de ma mémoire,
Mes idées, ma pensée,
Mes désirs, mes sentiments.
Dans un monde sans lendemain,
Mes yeux restent attachés au firmament.
Le ciel descend vers la mer,
Et là tout se confond.
Je ne suis plus moi-même,
Mon ombre me tue sans raison.
Je marche vers l’infini,
Pour atteindre l’horizon.
Mais, d’un coup, tout s’assombrit,
Je ne vois plus les rayons
D’un soleil, timide et affaibli
Par les nuages encombrants.
Tout se meurt, tout disparaît
Dans ce vide, énorme et tourbillonnant.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.27 sur 11 votes