Partagez

Dans le vent qui souffle,
Sur mes mots en flamme
Qui brûlent mon cerveau
Et me causent un drame,
Je pousse un cri,
Dans les ténèbres de ton âme,
Pour réveiller les sentiments
De mon cœur qui te réclame.
Dans la neige qui tombe,
Et brûle tout mon corps,
Je me réveille, mais toi tu dors.
Rien ne peut te rappeler à la vie,
Ni mes pleurs, ni même mes cris.
Oh! Mon Dieu, je n’ai plus envie
Que ma vie perdure, encore et encore.
Je ne sais plus aimer les roses,
Dans cette vie triste et morose.
La pluie tombe et lave mes maux,
Il ne me reste plus que mes mots,
Pour graver le nom de ton drame,
Sur le front de ma pauvre âme.
Je cours les champs, je cours les prés,
Seul, triste et désespéré.
Les âmes qui errent reconnaissent mon ombre
Qui fond en larmes et disparaît.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.12 sur 8 votes