Partagez

Ne sois pas, Mignonne , oppressée
Par les contraintes du temps
Qui nous a un instant séparés.
Avec courage, attendrons patiemment.

Follement revivre si belles heures
Toi et moi tendrement enlacés
Dans un univers magique, nos cœurs,
Leur vibrante musique, mes doux baisers.

Et lors enfin nous nous verrons
Dans mes bras, te prendrai longuement
De mille câlins, te faisant don
Amoureux de ma rose rouge si follement..

Par la magie de ce charme, emportés demeurerons
Et seuls se parleront, frissonnant nos jolis cœurs.
Sous le doux feu de tes yeux, nous nous appliquerons
Pour nos peines effacer, durant ces douces heures.

Par Belhamissi Sadek



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.78 sur 9 votes