Partagez

Je n’ai pas su être un artiste,
J’ai quand même fait mon cinéma,
Jouant dans bien d’autres registres,
Et sans la Sabine Azéma…

Je n’ai pas pu être un artiste,
Je n’avais pas l’talent pour ça,
J’ai circulé sur d’autres pistes
Traversant plus d’un Sahara …

Je n’ai pas l’aura d’un artiste
Qui fait la une du Télérama ;
De mes succès, la courte liste,
N’a jamais fait de brouhaha…

Je n’ai pas la gueule d’un artiste,
Des grands félins du cinéma,
J’aurai plutôt le regard triste,
De celui que l’on n’attend pas…

Je n’ai pas connu d’grands artistes,
De ceux qui vous laissent baba,
Mais je suis resté optimiste,
Rêvant de danser comme Zorba…

Rêvant De danser comme Zorba !

Mais si j’ai vécu en artiste,
A tous les sorts, tendant les bras,
J’ai surtout croisé des autistes,
Sur d’autres scènes qu’à l’Alhambra…

J’admire toujours les vrais artistes,
Ceux que l’on ne flagorne pas,
Les vrais, les purs, les fantaisistes,
Qui s’foutent pas mal du « qu’en dira » …

Aurais-je voulu être un artiste,
M’étendre sur de jolis draps ?…
Ca n’sert à rien que l’on insiste,
Quand on effleure le Nirvana !…

Alors moi, j’ai vécu en artiste,
Des jours en haut, des jours en bas…
J’étais si bien avec mes autistes,
Avec eux, j’ai dansé comme Zorba

Avec eux, j’ai dansé comme Zorba !…

Farfadet – Mirebeau le 20 mai 2009 –



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.92 sur 12 votes