De Dame Nature, une merveille

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

Ma tendresse, ma douce complice, ô jolie fleur
qui m’ a sans compter, tous ses secrets confiés.
Sans toi si triste je serai, parti le bonheur
sublime de vivre, envolé le plaisir de rêver.

Un seul jour sans toi comment tenir,
qui fera de belle ivresse mon coeur se griser
ni peux me passer de tes yeux, le sourire.
Et pour qui donc mes poèmes parfumés?

Ma rose rouge et mon rayon de soleil,
Mignonne et mon bel ange tout à moi,
De Dame Nature, une jolie merveille
Et elle-même que serait-elle sans toi ?


Donnez votre note:
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.88 sur 8 vote(s)


A découvrir aussi sur le web:

7 commentaires

  1. tout l’amour porté à sa dulcinée est résumé dans le dernier quatrain sans rien laisser .
    Observez les deux derniers vers de ce dernier quatrain
    il n’y a pas seulement cette bien-aimée , merveille de Dame Nature ( qui veut dire de la nature)
    mais il est ajouté « et elle-même (dame-nature) que serait-elle , sans toi ?  » .sa bien aimée à ses yeux a plus de valeur que toute la nature réunie .

    1. Bonsoir mon amie,
      Merci infiniment très chère Martine. Le 06.11.2016 je venais juste de débarquer sur la Ligue, illustre inconnu je n’étais pas lu au début ce qui est normal !
      Il ne fallait pas te déranger en commentant je n’avais envisagé qu’une simple lecture amicale . Merci pour ton geste
      Bonne soirée
      amitiés
      sadek

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez être connecté: