Partagez

Même si ton visage exprime le temps,
Tu peux le plus souvent
Lire ses écrits.
Dans ta sagesse
Tu as grandi
Et gardé en corps
Tes blessures
Et un esprit fort
De ses fêlures.
Arrêtes toi un instant
Et de ruminer ne t’obliges
Tu as ce présent
Si précieux à vivre
Ivre
De ses vestiges.
Regarde toi
Vois comme tu es
Juste la profondeur de qui tu es
Apprécies ce que tu vois
Dans le reflet de ton minois
Et rappelles toi ces moments heureux,
Je parie qu’ils sont nombreux.
Jour après jour,
Tu ne feras plus le sourd
Pour écouter les battements de ton coeur
Et prendre conscience de sa valeur.
N’oublie pas que tu es merveilleux,
Et le rester, tu peux.
Et le moment venu,
Complètement nu,
tu tapisseras ton chemin
D’un beau tapis de jasmin
Et de beautés naturelles
Et tu passeras de l’autre côté.

PJ – 12/016/14/10/17 LDP 49



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes