Partagez

DE L’INCERTAIN A LA VERITE

Le principe en économie, C’est que tout est basé
Sur le monopole sans visage
De la détention de richesse sans partage
Détenir comme économiser ou thésauriser
C’est marcher à l’économie,
C’est se réserver à contretemps
C’est se conserver, pour autant
Tout cela n’est que définition
Quant à la vérité
Tout n’est que mise incertaine.
Comme toute vie n’est pas certaine
Tous nous misons sur la certitude
Sans avoir pourtant nos plénitudes
Ainsi nous misons toujours
Et comme bonjour,
Nous espérons de beaux jours.

De rêves en rêves, mêmes insensés
Recensés censurés et encensés
Nous acceptons de rêver,
Le rêve restant permis
Pour survivre dans la trêve
Et marche ou crève
C’est cela la vérité.
Point pour nous ce souhait.
Nous désirons et prenons
Ce que toi, tu juges immoral,
Pour nous c’est notre morale.
Vaincra, un jour, celui qui saura
Juger et prendre parti
Pour une logique définition
Des éléments moraux et immoraux.

Dans cette confusion, nos cœurs balancent
Les désirs et les plaisirs font la danse
Se mesurent, fusionnent et foisonnent
Pour placer l’immoral dans la morale
Sur le sang sacré, le peuple est divisé
De dérive en dérive, nous continuons
D’entretenir le faux comme il faut
Et si vous en doutez, vous versez dans le défaut
Ainsi, nous serons tous solidaires et égaux
Devant l’immoral intronisé par l’oral.
Domptés et apprivoisés
Divisés mais ficelés
Nous prêterons encore allégeance
Avec sourire et obligeance
Pour perpétuer à demeure
Nos bonheurs noyés dans le malheur

De nos incertitudes sans humeurs.
A vau-l’eau nous voguons
Sur une planche sans voile
Nous scrutons l’horizon
Cherchant un nouveau monde
Meilleur et plus accueillant
Qui panserait nos blessures
Un nouveau monde pour nous bercer
Et nous réveiller avec amour
Pour nous dire, ce n’est qu’un souvenir
Qui périra l’espace d’un temps
Dans l’extase d’une joie
Au parfum de jasmin.

Rêve ou réalité
Opposé, mais composé
Du certain et de l’incertain
L’un et l’autre se côtoient
Vivent ensemble et se travestissent
Pour nous livrer l’illusion
De vivre la réalité d’une vérité absente.

Vérité et rivalité
L’une et l’autre complotent ensemble
Pour définir et finir
Quand la vérité commence
La rivalité menace
Ainsi naissent le positif et le négatif
En famille ils se retrouvent
En paire ils labourent
Tantôt à droite tantôt à gauche
Et si le vertige nous prend
Trouvons son remède entre nous.

Car dans l’incertain, la seule certitude,
C’est que rien n’est certain.

Donc la vérité reste cachée dans l’incertain
C’est de cela seulement qu’on est certain.

Nordine CHABANE.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes