Partagez

Je voudrais tant leur ressembler!

Figés dans leur éternité;

Resplendissants, auréolés,

Ces anges de pierre, eux, sont en paix.

Gardiens de tombes fraîchement creusées

Ou de caveaux qu’on aurait oubliés,

Ils resteront là sans bouger

Et veilleront sur tous ceux qu’on aimait.

De leurs grands yeux opacifiés,

Les larmes ne s’écouleront jamais…

Et c’est dans leurs ailes déployées

Que j’aime à me blottir, serrée!

Car ils peuvent m’écouter sans juger,

Prier le ciel pour m’endormir à jamais…

Rejoindre ceux qui m’ont tant manqué

Ne plus être seule en finalité!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes