Partagez

Après un été torride
La pluie ce jour s’est invité
Mon coeur n’a pas pris de rides
Jours et nuits tu es à coté.

Semblable à ce voilier glissant
Sur des flots sereins colorés
Sous un ciel envoûtant
Mon esprit s’élève en paix.

Je voudrais être un oiseau
Et m’accrocher aux nuages
Voler, voler toujours plus haut
Dans cet univers sans âge.

Je gagnerais le firmament
Aux étoiles de mille feux
Là où n’existe plus le temps
Mais la lumière beauté des cieux.

Je te trouverais mon ange
Pour te donner mille baisers
Et ouïr des célestes louanges
Tout contre ton coeur, apaisée.

TDR S.Cortes



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes