Partagez

Deux poètes papotaient assis sur un banc ancien!

Moi, dit le premier on hurlait dans la rue mon nom

« FAUDEL! Tu es le prince de Paris à Narbonne! »

« Ho! Fit ABELARD, j’aurais pu devenir académicien! »

Quand vint à passer un homme chétif et maigrichon,

« Je vous salue  » dit-il, en ôtant son capuchon!

« J’ai connu des aèdes qui se crurent légendaires

C’est dans la précarité  que tombe leur inventaire! 

La gloire est éphémère qui rend le sot fort ivre

Méfiez-vous de la lumière  autant que du givre! »



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes